Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 avril 2016

un quinquénat

je ne vais pas regretter de 

régulièrement rassembler tout ma patience et mes forces pour garder mon calme face à certains clients

la sonnerie du standard

de n’avoir quasiment que de la fatigue sur le dos en rentrant chez moi 

de me lever beaucoup trop tôt 5 jours par semaine : mes futurs ex collègues ont intégré assez tôt qu’il ne fallait SURTOUT pas me donner des infos importantes entre 8h et 9h du matin… Déjà, qu’il m’arrive de leur dire 2 fois bonjour en leur faisant la bise, certains matins, ceux où je suis vraiment vraiment dans le gaz … quand j’y pense ça a du leur faire bizarre au début, mais ils ont vite compris que j’étais tout simplement au radar entre 8 et 9h du matin, parce qu’ils sont tous super sympas…et que j’adore l’ équipe avec laquelle j’ai travaillé pendant 5 ans. 

Mais voilà, une page se tourne, et je suis obligée de bifurquer vers une autre voie.En corps un truc qui n’était pas vraiment prévu, mais bon ma foi c’est ainsi. 

J’ai aimé travailler avec eux, ça m’a fait plaisir :

de voir évoluer Timmy, de porter un regard bienveillant sur lui, 

de partager des fous rires et de grands moments de complicité avec Anastasia,

d’ avoir appris  à connaitre Aurore,on s’est souvent serré les coudes quand nous étions que les 2 seules femmes de l’équipe, 

de me marrer à l’intérieur en faisant inquiéter notre grand nounours Jean Louis du magasin, 

d’offrir mon plus joli sourire le matin à Eric et Loulou, 

de manger les crêpes de Michael,

d’écouter parler Daniel des vendanges, 

de revoir de temps en temps Robert à la piscine, 

de ne pas vraiment saisir le choix des chansons que nous chante Stef, 

de tenir des raisonnements avec Nicolas, 

d’observer Philippe un chouïa trop rêveur, 

de beaucoup apprécier l’égale bonne humeur de Yannick sachant très bien que ce n’est vraiment pas souvent évident,

d’avoir énormément appris sur l’organisation de l’atelier grâce à John ,sans lui je n’aurais jamais tenu, 

d’avoir de grands moments de solitude quand je remplaçais Coralie, Yannick se marrait car on avait l’impression que je faisais une opération à coeur ouvert tellement j’avais peur de me tromper pour valider les cartes grises. Certes il m’est arrivé de me faire beaucoup de noeuds avec les reprises VO. Mais comme Coralie est super patiente avec moi , je crois qu’elle ne m’en a pas trop voulu, du moins je l’espère car vraiment j’y comprends rien à son poste. 

Je ne vais en aucun cas regretter ces 5 ans, mais par contre ce qui est certain c’est qu’ils vont tous sans exception me manquer. Dans 8 semaines, une page sera tournée, je commence à réaliser, déjà ne penser qu’au présent et l’imprévu en même temps 

Unknown.jpg

10:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

16 avril 2016

classé X

je fais tout plus lentement à présent, normal j’ai vieilli. j’ai moins d’énergie qu’avant. tant pis… rien de bien grave en corps, mais bon quand même…la liste des choses sui ont changé en 10 ans :
la vue qui baisse, déjà qu’à la base je n’y voyais pas grand chose . C’est de en plus compliqué de reconnaitre les gens que j’ai n’ai pas rencontré depuis plus de 20 ans.
it wasn’t me
Exemple, hier encore au bureau, lorsqu’ a déboulé un ancien copain de la bande de mes 14 ans dans le hall. C’est lui qui m ‘a reconnue en premier, puis l’espace d’un instant mes sourcils se sont froncés car mon cerveau a clairement pris du temps pour la reconnaissance faciale… l’instant d’après l’étonnement sur mon visage disait aussi très clairement:
Oh putain, toi aussi on dirait que tu as bien morflé, belle ride du lion. j’étais très gênée. Mais rassurée en même temps, me sentant moins seule « avec le temps ».
le cerveau allant à la vitesse de la tortue mal réveillée le matin.
le nom : des titres de films et de chansons, des chanteurs, des dates exactement, des écrivains.
it wasn’t me
j’éprouve de plus le besoin de passer de temps avec maman, à mon tour de prendre soin d’elle.
j’ai de plus en plus de mal à réaliser que certaines choses se sont passées, il y a plus de 5,10,15, X quinquennats, X années. Combien de fois ai je voté pour le moins pire déjà?
Mais tout de même,Il y a des choses de la vie dont on oublie certes les détails, néanmoins reste l’essentiel. Label histoire construite pas à pas, mot à mot. Les choses que l’on voit comprises avec le temps, c’est un beau cadeau que la nostalgie…un peu comme de la magie.
Les chagrins ont très bien cicatrisés, je sais mieux reconnaitre la bienveillance ou pas chez les gens, même si je les trouve toujours très méchants parfois. ce point là reste intact. C’est toujours bien moi… mais en plus décontractée aussi.

X.jpg

11:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

15 avril 2016

ajouter une note

tu crois, peut être que je ne le vois pas quand tu as fumé …j’observe les yeux rouges, et ton regard semble également au bord des larmes. On dirait que tu as besoin de t’éloigner de nous, afin d’être à peu près calme,non?BIEN?
tu crois, peut être, que je ne vois à quel point tu te sens coupable, après, parfois…Tu fais tout pour équilibrer ton rôle de mère. J’aime bien quand tu es attentionnée, en mode culpabilité.
tu es marrante, car étourdie
tu es chiante, car étourdie
avoir grandi auprès d’une mère bipolaire, qui d’après ce que j’ai vu ces 18 dernières années, n ‘est pas de tout repos, surtout pour elle. je t’ai vu te battre contre les effets secondaires des traitements, en t’épuisant à courir sur des kilomètres. t ‘y as laissé ton dos, puis récupérer des kilos…. Je te vois nager, marcher, jardiner, sculpter, t’occuper de la maison,lire ….puis fumer tous les soirs en rentrant épuisée de ton boulot.
Je crois bien que tu es en train de baisser les bras. ce n’est pas nouveau, « ça »c’est déjà produit…
Je le sais déjà, quand tu auras trouvé le moyen de retrouver le dessus. sans doute va t on te voir à nouveau écrire, parce que tu auras, en corps, une montagne de mots à dire. Des nouveaux?
je vois bien que le processus est bien engagé, tu commences à t’isoler de plus en plus. dans quelques mois, en plus je pars moi aussi de la maison pour les études.
j’espère que tu as raison de vouloir adopter une chienne en plus des 2 chiens que tu as déjà.
Est ce une bonne idée de vouloir appeler une chienne « Minette » dit chienne qui va peser environ 50 kg taille adulte.
en fait c’est toi qui te fatigue le plus, non?

gfdyfiguguygoggyuguygyggygyf!g)).jpg

 

20:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

13 mars 2016

PAS CAP

le jour où je lui ai dit : pas cap et qu’il m’a répondu : ah ouais, eh ben si, on va le faire
1 mois plus tard ça donne à peu près ça :
ce matin 10 h : avec une température extérieure d’environ 10°, et de bonnes rafales de vent qui te prennent,quand même, bien la tête quand tu sors de la voiture , surtout si en corps dans le coma en ce qui me concerne .
Par contre, je sais que ça ne va pas durer, dans quelque minutes on va le faire, et nos corps seront tout à fait réveillés.Car main dans la main on a fait du long cote à la plage de Gruissan dans une mer à 13° degrés. Nous avons tenu 40 minutes de marche dans de l’eau jusqu’à la taille, mais bien protégés par nos combis. Moi je dis pas mal pour une première fois . C’est tellement cool de dire parfois « pas cap « , car quand, il y a la réponse qu’il faut, ça peut créer en corps des » premières fois »
petit bémol en ce qui concerne le look : combinaison de plongée, chaussons et gants, en mode Teletubbies pour moi … vu que décathlon n’a pas eu la bonne idée de faire sobre pour les couleurs. déjà qu’une combinaison de plongée c’est pas super avantageux question vision globale de l’individu …Pourquoi ne proposer que des couleurs trop bizarres pour les femme. m’enfin…
nage.jpg

18:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

06 mars 2016

c 'est vrAi que c'est marrant de se prendre pour Gepetto

DSCN0341.jpg

DSCN0351.jpg

DSCN0352.jpg

DSCN0353.jpg

19:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

auto tic tac

aller marcher avec mon vieux chien, retrouver les sentiers sur lesquels, il y a encore 6 ans, je courais en sa compagnie, et ce sans jamais aller chercher trop loin le bon souffle…
aller à la piscine en début d’après midi : c’est toujours cool de pouvoir aller nager en extérieur et en hiver au plus chaud de la journée, c’est à dire sans trop se geler.
j’ai l’impression d’être la gagnante du loto en me retrouvant devant un bassin de piscine olympique, avec de l ‘eau chauffée à 26 °rien que pour moi puisque presque personne dans les couloirs, car tout le monde bosse ou est à l’école.Il n’ y a rien de plus cool, à part peut être: s’enfouir entre un plaid et le canapé, détendue du dos grâce à une infusion vapeur bleu citron, avec comme seul horizon une nuit DVD hunger games .
une statue à faire aussi, j’ai sa photo punaisée au dessus de mon établi c’est le prochain défi qui me toise à chaque fois que je rentre dans l’atelier,MES 6m2 .
Tenter de refaire un personnage de fer ; et ce avec du matériel un peu different, c’est à dire faire avec ce que j’ai pu rassembler comme pièces se rapprochant au plus près de l’original. bref un sacré projet vu mon niveau d’autodidacte débutante ou une belle prise de tête selon. en fer, enfer, en faire des tonnes?
Dans mes 6M2, je m’ amuse à me prendre pour Gepetto. j’ai le droit, non?
Préparer des plats
Faut pas croire, même si je prends du plaisir à cuisiner , que je m’amuse ou que je joue à la dinette, là aussi j’expérimente, je tente de refaire des trucs que je vois en photo. Mais parfois le résultat se rapproche plus de la catastrophe que de l’enfer.
Si je gagnais au loto, la maison serait équipée d’ un cuisinier qui nous préparerait que des mets délicieux et équilibrés, en même temps. je suis lucide, je n’ai jamais vraiment fait d’efforts pour rassembler les paramètres : beau, bon, bio , moi l’autodidacte vieillissante… je suis trop gourmande pour ça.
Aller à Biarritz, assister à un concert,m’acheter des chaussures, puis m’acheter d’autres chaussures, passer un après midi chez mes parents, passer un autre après midi avec mes 2 amies de toujours, enfiler la combi et faire du long cote avec Olivier, faire le ménage à fond, faire ce que je peux pour améliorer la situation dans le jardin. Etant donné que j’ai un vieux gros chien qui lui joue au jardiner destructeur creusant aussi des trous pour enterrer ce qu’il considère comme trésor.
Mais tout de même le premier truc que je vais faire pour demain lundi mon 1er jour de congés c’est : DORMIR jusqu’à midi, peut être même toute la journée, lecture et replays!!!!!!!!!
devant moi 15 jours de vacances, pas le droit là non plus d’être trop crevée, il faut trouver la place pour se ressourcer, ces plaisirs tout simples dont on rêve de faire quand on travaille, mais auxquels parfois on renonce, parfois, souvent, selon.… l’auto-dictat du temps…

11:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

21 février 2016

DOUBLE DES CLES

DSCN0340.jpgDSCN0339.jpg

DSCN0334.jpg

DSCN0333.jpg

DSCN0332.jpg

DSCN0331.jpg

DSCN0330.jpg

15:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

04 février 2016

sweet dreams

en rentrant du bureau, ces temps ci, à fond dans la voiture , pfff je suis crevée moi en ce moment ... J'abuse 

c'est l@

smileys-emticones.jpg

21:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

28 janvier 2016

Non mais ça va pas non?

de ma journée je retiendrai:

que même si on croit avoir entendu son nom 

qu’il ne faut pas se retourner très vite

surtout avec une lance à eau dans les mains 

aujourd’hui, j’ai nettoyé ma voiture et quelqu’un 

une personne qui, d’abord a eu très peur, 

puis 2 secondes plus tard était très en colère contre moi

à cause d’être trempé?

ou à cause de me voir morte de rire?

ça je ne sais pas…

les deux sans doute 

o.jpg

22:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

22 janvier 2016

18 JUILLET 1987

playlist à fond dans la voiture: chanson pour une chanson, inspiré de faits réels…

U2 with or without you.

j’avais 15ans quand j’étais au milieu de la fosse durant tout le concert en 1987 à Montpellier, à l’espace Richter lors de leur tournée : Joshua Tree World Tour.
30 ans après, j’ai encore le billet. enfoui dans une boite à « trésors » que j’aime déterrer parfois.
Mes parents avaient une vague idée de l’endroit où je pouvais me trouver ce 18 juillet 1987…ils savaient que j’étais avec ma meilleure amie et son grand frère équipé de sa bande de potes à Montpellier et qu’ensuite, je dormais chez elle.Confiants, naïfs , indifférents ? Je me le demande encore, vu le peu d’informations que je leur avait fourni. Ça leur suffisait, et à moi aussi, bien entendu.
Par contre, ils avaient bien deviné, que je commençais à fumer en cachette, mais ne se doutaient pas qu’il agissait, parfois, de cigarettes qui font rire.en corps.
Il y a bien d’autres choses dont ils ne doutaient pas d’ailleurs. À la maison, j’étais si calme et me marrant bien à l’intérieur.
Et comme beaucoup d’autres à cet âge, je me pensais invincible. Je ne savais pas que l’insouciance ne serait que de courte durée. Et qu’en plus ce n’est même pas une de mes conneries qui allait tout gâcher.

Madonna et son concert à Paris juste 1 mois après.. La TV retransmettait l’événement en direct. La mégastar platine avait même offert sa petite culotte à Jacques Chirac. Nous devions être à peu près une dizaine dans la salle commune de l’endroit, dans lequel je venais de débarquer. L’équipe soignante et nous, avions tous les yeux rivés sur l’écran. Mouais bof , aucun intérêt , j’ai rejoint ma chambre avant la fin.Je ne savais pas en corps que j’allais bientôt perdre 30 kg. Tous les soirs, un walkman : accessoire de mon souvenir, cette immense sensation de solitude et U2 à l’intérieur…Et bien entendu, avec ou sans peur , il fallait bien vivre de toute façon…

À chaque fois que les baffles de ma voiture crachent le morceau que j’aime tant. Ça me fait sourire de l’intérieur, un peu comme quand j’avais 15ans. m'aime pas peur.

A.jpg

22:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)