Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 novembre 2011

19h20

Il est 19h20, le salon n’est éclairé que par deux lampes, et c’est fait exprès. 19h20 veut dire que je suis rentrée depuis 1 heure et sept minutes, exactement.

Il est souvent 19h20 quand je m’enfonce dans mon canapé. Je m’installe pour y regarder le «  Grand journal «  sur canal +. Denisot et Apathie font très bien les parisiens.
Le plat familial surgelé se réchauffe déjà dans le four, je suis douchée et enveloppée dans mon épais pyjama noir.
19h20, je demande à mes deux ados

De un baisser la musique
De deux d’aller se doucher, et plus vite que ça s’il vous plait !


J’attrape la télécommande du chauffage, je ne serais bien qu’à 24 degrés précisément…
19h20, c’est l’heure où j’ai froid, c’est aussi l’heure où je me promets de ne pas grignoter avant le repas.
Les infos ne me rendent pas dépressive, car j’en ai la flemme.
19h20, où en général je relève mes mails à partir de mon Smartphone. Petits ou grands, il y a trop d’écrans qui croisent mon regard.
19h20, c’est l’heure où je m’éteins ….

index.jpg

22:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bonsoir Elle on the moon !!C'est à 19 h 20 (un peu passé ) que je lis et savoure ce texte original et qui me donne envie moi aussi de quitter le boulot (c'est l'heure à présent : ouf) pour me prélasser tranquille ! belle soirée à toi !

Écrit par : jean-philippe | 12 décembre 2011

C'est celle que tu es à 19h21 qui m'intéresse.
Et celle que tu es devenue depuis le 29 novembre.

Écrit par : D'Arcy | 24 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.