Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 janvier 2017

mhum mhum

Jour de soldes, 15H :


Juste 10 secondes après avoir validé mon panier soldes sur Zalando. (Et budget sensé être déjà clôturé, par conséquent.)
Je repère une super veste noire : « Une pièce maitresse, un intemporel dans le dressing « dixit Christina the queen of shopping . Bref un truc trop beau, mais qui coute un bras, même en soldes.
Je commence à chercher de bonnes raisons de reconsidérer, le fameux budget, et ça commence à me prendre la tête.
Je suis héroïque, « clap «, comme le son d’une baffe, en refermant le clapet de mon Mac.


jour de soldes,20H :


- Grosse journée, hein je sais … tu rentres tard
- mhum, crevé
- Tu veux des crêpes en dessert ? je me suis dit que tu trouverais ça cool
- mhum, c’est cool
- En fait « mhum », ça veut dire oui
- mhum, mouais trop bonnes tes crêpes


jour de soldes, 23H :


« mhum », ça veut dire oui, donc


Devant la télé, sur le canapé, enrubannée dans mon plaid je joue aux échecs, face à face avec mon ordi, parce que c’est rugby et Narbonne, en même temps à la TV, donc pas le choix…
Score : le mien est pitoyable, car je ne cesse de penser à cette veste, et donc ne me concentre pas sur la partie. En plus, j’ai regardé la météo, il va faire super froid, j’en aurais besoin, de cet « intemporel du dressing ». Argument, pas terrible, certes, mais argument quand même.
Bon je vais la revoir, juste la revoir un petit peu….Oh purée, son prix vient de rebaisser. -60%, écrit en rouge, plus que 2 en stock. Derrière la vitre de l’écran : ça ressemble à un compte à rebours de jouet d’enfant gâté.
Score de Narbonne remonte :
- t’as vu cette veste, l@ sur Zalando, super belle hein ???!!!!
- mhum
- -60% en plus …( petit soupire), trop trop bonne affaire
- mhum
- Je vais sans doute l’acheter
- mhum, hein quoi, tu m’as parlé ?
- mhum - mhum


mhum - mhum, par contre ça veut dire non.

X.jpg

21:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

01 janvier 2017

courage

La journée d’un premier janvier pourrait faire à peu près ça :
Une journée sans vraiment de suspens.
13H en corps en pyjama à comater sur le canapé en regardant la TV, d’un air dubitatif, ceux qui vont se baigner dans la mer en maillot mais avec un bonnet.
J ‘ai dans mon champ de vision, le sapin à la limite de l’agonie, et soupire….
Je sais ….il va bientôt falloir que je rassemble tout mon courage pour ranger tout ça. Un jour prochain.
C’est demain, que les choses dites sérieuses recommenceront, commun lundi.
Pas aujourd’hui. Ménagère désactivée.
Aujourd’hui, je ne veux rien à devoir faire, à part délicieusement glandouiller dans la maison. Au chaud sous un plaid, laisser les rayons du soleil taper sur le carreau. Je gère ma crise de flemingite aigue, en mode net-planeur. Etre crevée, juste parce que je l’ai décidé.
Je me dis que c’est cool d’avoir fêté le réveillon tout en douceur cette année, en amoureux rien que nous 2, et à 2 à l’heure. Des chandelles avec le repas, des bulles, et un peu de paillettes dans les yeux.
J’ai une pensée émue pour tous ceux qui cette nuit ont promis de ne plus jamais boire d’alcool, le visage au-dessus de la cuvette des toilettes. Et qui ont en ce moment doivent avoir très mal aux cheveux, mais sans l’avoir tout à fait vraiment décidé…
Courage.

Unknown.jpg

15:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)