Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 avril 2014

2 enfants, un monospace et un appartement

Tu avais 5ans, c’était ta dernière année de maternelle, et tu me ramenais de la cour de l’école des bouquets de feuilles d’automne. Je ne pouvais jamais t’obliger à porter cette salopette en jean que j’adorais, et que toi tu détestais. A cause de ce mot « salopette « qui ressemble à un gros mot. J’aimais bien te montrer le « comment on fait pour dessiner des tyrex et des longs cous ». Ta période dinosaures a duré plusieurs années. Tous les supports sur le sujet t’intéressaient. Puis, quand tu as été d’avantage téméraire, ce sont les insectes qui t’ont captivé. Une pince à épiler et des bocaux, et te voilà parti en exploration dans le jardin de ton grand père. Papa a dû monter 2 fois sur le vieux cerisier pour aller te chercher en rallant. Tu n'avais pas pensé au chemin du retour .Mon fils, ce petit garçon d’avantage gourmand que bourreau d’insectes. Ça me plaisait bien que tu sois un peu rêveur et à la fois curieux, je l’avoue. Même si tous les enfants le sont aussi...je te considérais, et considère toujours d’ailleurs comme mon extra sur mon existence. Je t’observe et j’y vois un instant de la poésie. Tu as 18 ans bientôt 19 et malgré les côtés durs de l’adolescence qui ont commencé à endurcir ta peau, et noircir ton regard, j’y vois un supplément d’âme, comme on dit dans une jolie chanson. Des yeux blues et marine, parfois que je surprends.

Je vois mon tendre garçon, qui fait le dur, ça me fait un peu peur, me rassure, les 2 à la fois, en même temps …personne ne t’oblige à avoir 2 enfants, un monospace et un appartement; mais surtout à toi fais attention.

 

97099__smiley_p.jpg

 

22:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.