Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 novembre 2011

Haut et fort

Les rossignols chantaient de plus en plus fort

De plus en plus beau, de plus en plus haut

Si bien, que leur couplet

Nous a coupé la parole

Les non dits se sont envolés un temps

Un silence, un instant, un bémol

qu’il fallait admettre à trouver beau…  

bleu.jpg

« Profondeur des sentiments et vanité des apparences « 

J’aime bien ce bout de phrase, ça va avec tout, on peut placer ces quelques mots pour aller un peu partout, paraphraser à souhait. Serait-ce une bobobanalité lors d’un diner ?

Quand elle rentre dans une pièce, c’est comme une bouffée d’air frais et moi j’ étouffe,alors ça me contrarie.

J’ai acheté un livre via le site de la Fnac, je n’ai pas le temps d’aller dans ma librairie et ça me contrarie aussi.

Le soir j’écoute des podcats d’émissions politiques tout en surfant sur Sarenza sans rien pouvoir acheter, parce que c’est trop cher, mais ce n’est pas vraiment ça la vie d’après que j’entends en arrière plan. C’est moyen moyen comme argument pour me consoler.

Je travaille 7h par jour et vois des gens, beaucoup ! Rien à voir avec la «  moi » d’il y a quelques mois, la «  moi » qui travaillait à ses études, et qui écrivait, ça me fait un peu bizarre c’est tout… en entier.

Le soir, parfois, j’ai le regard un peu vide et je ne dis rien, j’ai juste mal au dos et rien d’autre à expliquer, puisque ça va durer des années, je ne veux pas déjà ou encore lasser. Alors je ne pleure pas, à la place mes grands yeux tristes sourient c’est tout.

Le soir, surtout, en rentrant j’ai faim, normalement c’est vendredi pendant ma coupure qu’à la piscine j’irais.

J’ai toujours été nulle pour la concordance des temps, et alors si ça me plait.

Hier j’ai aidé ma fille pour son devoir d’arts plastique, et j’aime bien ce qu’elle fait.

L’Europe va, parait-il, s’écrouler, c’est ballot, je sais…

Voilà voilà

21:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.