Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 décembre 2014

recevoir

ihukjjhgfr.JPGCette année je suis ravie, car c’est à notre tour de recevoir pour le soir de Noel. Aujourd’hui, du coup, la salle à manger a changé de couleur. Charlotte s’est chargée de décorer le sapin, et moi j’ai choisi, en changeant d’avis au moins trois fois, l’emplacement des figurines du Père Noel et d’autres trucs rouges, verts et blancs…Bref on a régressé et on s’est régalé de ce samedi où dehors, il fait froid et pluie en même temps. Et ma foi ce n’est pas désagréable, j’assume complètement le coté kitch de la situation, ce n’est pas un problème. Et ça fera des clichés rigolos pour plus tard, peut être une autre histoire.
Néanmoins l’idée, c’est de faire surtout plaisir au petit dernier de la famille. Déjà sept ans ! De lui proposer une déco à la hauteur de l’évènement. On a appelé sa mère pour savoir exactement ce qu’il a commandé au Père Noel cette année à Moussan. Car il va de soi que Saint Nicolas ne se trompe jamais, quoique …je souhaite que ce réveillon soit une fête pour toutes les générations qui seront réunies. La famille, une partie de nous, comme des éternels présents qui ne se rencontrent, pour certains, pas souvent. Et rien que cette pensée, me fait plaisir ; mais flipper aussi.
Il va de soi que je ne peux pas trop compter sur mes compétences culinaires, mais bon j’ai mon assistant et commis d’office qui va m’aider. Mon grand mari qui risque de gueuler s’il doit prendre la voiture pour aller chercher le truc qui va manquer et que bien sûr j’aurais oublié. Putain, j’ai intérêt à faire des listes. Je commence à me mettre la pression, bientôt 16 personnes à la maison ! Mais c’est cool, je vais assurer… Cela dit, j’aime bien les fêtes de Noel, à cause de cette impatience d’enfant qui ne m’a jamais vraiment quittée. La délicieuse attente du jour J, quand on espère tout le temps. Cette sensation, petite fille, je l’adorais. Et aujourd’hui le souvenir de cette impression me remplit d’une douce nostalgie. Et ma foi tant pis si tout ce que l’on reçoit  n’est pas parfait dans la vie, et un peu cramé sur les côtés. La buche de Noel au chocolat, ça réunit tout le monde ; sur ce point-là je n’ai aucun doute. Ça finira bien de toute façon.  

23:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.