Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 mars 2014

Bizarre

Le temps d’un souffle j’oublie. Un soupir, et l’inspiration disparait. Je ne trouve plus les mots pour décrire ma rêverie. Je me sens dépouillée d’un instant parfait. Le souvenir d’à peine quelques couleurs et de tons. Quelle étrange sensation c’était ?
Je regarde par la fenêtre l’averse et un troupeau de nuages pas tout à fait blancs. Je tire sur la laine des manches de mon pull, je sens comme un frisson. C’est le pull de mon homme, celui que je porte quand il n'est pas là et qui m’est trop grand. En plus il tient super chaud.
Le paysage suinte avec ce temps-là. Les gouttes se pressent, certaines s’écrasent sur le carreau, tandis que d’autres agonisent le long de la vitre. Je soupire, ça fait du flou. Je respire fort à nouveau, l’opacité du verre s’intensifie. Le bouclier est un peu moins transparant.Je lève mon bras, sors l’index de ma manche et commence à dessiner : aujourd’hui, il y a un soleil devant la pluie.
C’était ça la sensation, le frisson

nuage.jpg

… 

23:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.